Etre à la retraite

Vous êtes allocataire de B2V, B2V vous informe et vous accompagne pour bien vivre votre retraite.

Comment est calculée votre allocation de retraite ?

Au moment de prendre votre retraite, le total des points acquis au titre de la retraite complémentaire est multiplié par la valeur du point en cours.

Vous obtenez ainsi le montant brut de votre retraite complémentaire :

Le montant brut de votre retraite Arrco = nombre de points Arrco x valeur du point Arrco

Le montant brut de votre retraite Agirc = nombre de points Agirc x valeur du point Agirc

En 2016 :

  • la valeur du point Arrco est égale à 1,2513 euros
  • la valeur du point Agirc est égale à 0,4352 euro

BON A SAVOIR :

Quel versement pour mon allocation ?

Votre retraite complémentaire est versée d'avance et en début de mois.

Au cours de l'année 2017, vos allocations de retraite Agirc, Arrco et supplémentaire Crepsa seront mis en paiement le 1er jour ouvré de chaque mois aux dates indiquées dans le tableau ci-dessous. La date de virement effective sur votre compte dépend de votre établissement bancaire. Le délai est généralement très court mais l’opération peut parfois prendre quelques jours.

En 2017, les dates de virements seront les suivantes:

Lundi 2 Janvier
Mercredi 1er Février
Mercredi 1er Mars
Lundi 3 Avril
Mardi 2 Mai
Jeudi 1er Juin
Lundi 3 Juillet
Mardi 1er Août
Vendredi 1er Septembre
Lundi 2 Octobre
Jeudi 2 Novembre
Vendredi 1er Décembre

La date effective de versement sur le compte bancaire dépend ensuite de votre banque.

BON A SAVOIR

Si vous bénéficiez d’une rente trimestrielle du Fonds de pension celle-ci sera versée au début de chaque trimestre.

Quels prélèvements sociaux sont appliqués sur ma retraite ?

En tant qu’institution de retraite, nous effectuons pour le compte de l’Urssaf et de l’Etat, des prélèvements sociaux directement sur le montant brut de votre retraite :

Type de prélèvement Taux applicable
Cotisation d’assurance maladie 1%1

Contribution Sociale Généralisée (CSG) 

6,6% dont :
- 4,2% est déductible de l’impôt sur le revenu
- 2,4% non déductible
Contribution au Remboursement de la Dette Sociale (CRDS) 0,5%
Contribution de Solidarité pour l’Autonomie (CSA) 0,3%

 Application d’un taux supplémentaire de 1,5% pour les bénéficiaires du régime local général Alsace-Moselle ou de 1,1% pour les bénéficiaires du régime local agricole Alsace-Moselle.

Modalités d'application des prélèvements sur votre retraite en 2016

Selon votre revenu fiscal de référence, vous serez assujetti ou non aux prélèvements sociaux obligatoires, munissez vous de votre avis d’imposition 2015 sur les revenus de 2014 et identifiez le seuil qui correspond à votre nombre de parts à l’aide du barème.

revenu fiscal de référence inférieur ou égal au seuil 1 revenu fiscal de référence compris entre les seuils 1 et 2 revenu fiscal de référence supérieur ou égal au seuil 2
Vous êtes exonérés de toutes les cotisations 

• Vous êtes soumis à :
- la CSG au taux réduit de 3,8%
- la CRDS au taux de 0,5%
- la Cotisation maladie supplémentaire du régime Alsace-Moselle

•  Vous êtes exonéré de :
- la Cotisation d’assurance maladie de 1%
- la CSA de 0,3%

Vous êtes soumis à l’ensemble des prélèvements sociaux obligatoires :
- CSG au taux normal de 6,6%
- CRDS au taux de 0,5%
- Cotisation maladie supplémentaire du régime Alsace-Moselle
- Cotisation d’assurance maladie au taux de 1%
- CSA au taux de 0,3%

Cas particuliers

  • Vous résidez dans l’un des Etats de l’Espace économique européen (EEE) autre que la France ou en Suisse et votre couverture maladie n’est pas à la charge d’un régime français : vous êtes alors exonéré de la cotisation d’assurance maladie, de la CSG, de la CRDS et de la CSA.
  • Vous résidez en Polynésie française, en Nouvelle-Calédonie, à Saint-Pierre-et-Miquelon, à Mayotte, à Wallis et Futuna ou à l’étranger (hors EEE, Suisse et Andorre), vous devez alors acquitter la cotisation d’assurance maladie au taux de 4,2 %. Vous en serez exonéré si vous résidez à Monaco. Sous certaines conditions, vous en serez exonéré si vous résidez en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française ou en Andorre.
  • Vous êtes domicilié en Polynésie française, en Nouvelle-Calédonie, à Saint-Pierre-et-Miquelon, à Mayotte, à Wallis et Futuna, ou encore à l’étranger : vous êtes exonéré de la CSG, de la CRDS et de la CSA.

Comment déclarer mes allocations de retraite ?

Les retraites Arrco-Agirc et supplémentaire Crepsa sont soumises à l’impôt sur le revenu au même titre que les salaires.

Les caisses de retraite complémentaires transmettent automatiquement à la Direction générale des Impôts le montant des pensions qu’elles versent à leurs allocataires. Ainsi, le formulaire de déclaration de revenus que vous envoie la Direction des impôts comporte déjà le montant des pensions à déclarer.

Pour vérifier ces informations, votre déclaration fiscale est consultable et téléchargeable sur notre site via le service Information fiscale.

BON A SAVOIR

Si vous êtes domicilié à l’étranger, votre caisse de retraite opère une retenue à la source sur votre pension de retraite, sauf si le pays où vous êtes fiscalement domicilié a passé une convention avec la France.

Le saviez-vous ?

Chaque année, une procédure d’échange d’informations mise en place entre l’Arrco, l’Agirc et la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) nous permet de régulariser vos prélèvements sociaux par rapport à l’année précédente sans que vous ayez à nous transmettre vos avis d’imposition ou de non imposition.

Qu’est ce qu’une enquête de persistance de droits ?

Il s’agit de contrôles périodiques menés auprès des allocataires afin de vérifier si le versement de l’allocation est toujours justifié.

Depuis le second semestre 2015, les institutions de retraite complémentaire mènent en commun ces enquêtes de persistance des droits.

Ainsi, si vous percevez plusieurs allocations de différentes institutions Agirc-Arrco, vous ne recevrez plus qu’un seul courrier d’enquête, à échéance unique, avec des règles identiques et selon un calendrier d’envoi établi en fonction de votre mois et année de naissance.

Si vous êtes enquêté, les justificatifs suivant vous seront demandés :

  • une déclaration sur l’honneur de non-décès 
  • ou de non remariage pour les bénéficiaires d’une pension de réversion.

Notez que pour les retraités résidant à l’étranger, un certificat de vie est demandé chaque année. Ce dernier peut être obtenu auprès de toute autorité compétente du pays de résidence (police, mairie, etc.).

Ne négligez pas de répondre à ces courriers !

Sans réponse de votre part, votre caisse de retraite pourrait suspendre le versement de votre retraite ou de votre pension de réversion.

Questions fréquentes 

Le versement des retraites Agirc Arrco et supplémentaires Crepsa s’effectue d’avance et en début de chaque trimestre civil. Toutefois, si vous souhaitez que votre retraite soit versée mensuellement, vous pouvez en faire la demande auprès de nos services. Sachez qu’une fois mis en place le paiement mensuel est définitif.

Vous pouvez consulter vos attestations de paiement directement depuis votre espace personnel grâce au service en ligne « Pension de retraite », service totalement sécurisé.
Si vous n’avez pas la possibilité d’accéder à notre service en ligne, nous vous invitons à en faire la demande via notre formulaire de contact. Votre attestation vous sera alors expédiée par voie postale puisque la clause de confidentialité à laquelle nous sommes tenus ne nous permet pas d’autre moyen de communication.
Depuis quelques années déjà, les caisses de retraite base et complémentaire transmettent automatiquement à l’administration fiscale le montant de la (ou des) retraite(s) qui vous sont versée(s). Ce dispositif est fiable.
Quand vous recevez votre déclaration de revenus, celle-ci est donc déjà pré-remplie. L’envoi en version papier est supprimé depuis le 01/01/2015.